Mercoledì 21 Agosto 2019

Follow us on Facebook
 Home Français » Partage » Europe » Déclaration précédant la Rencontre sur la Protection des Mineurs  

Déclaration précédant la Rencontre sur la Protection des Mineurs    versione testuale

Au début de cette rencontre sur la tutelle et la protection des mineurs, nous, Supérieurs Majeurs des Ordres et des Congrégations religieuses du monde entier, nous nous unissons pour soutenir cette initiative du Pape François.

 Dans notre activité, en tant que religieux, nous rencontrons beaucoup de situations où les enfants sont abusés, oubliés, maltraités, non désirés. Nous sommes confrontés à l’existence des enfants soldats ; à la traite des mineurs ; à l’abus sexuel de mineurs ; à l’abus physique et émotionnel des mineurs. Ils nous appellent à l’aide. En tant qu’adultes, chrétiens et religieux, nous voulons nous engager afin que leurs vies puissent changer et que les situations où ils grandissent puissent s’améliorer. La question commune à tous ces problèmes est la vulnérabilité. Les enfants sont les plus vulnérables à l’intérieur de nos sociétés. Les enfants pauvres, handicapés ou indigents, ou qui vivent en marge, appartenant à des classes sociales ou à castes inférieures, peuvent avoir une vulnérabilité particulière. Ils sont considérés comme des objets dont on peut user et abuser.

 L’abus sexuel dans l’Eglise

Cette rencontre particulière met l’accent sur l’abus sexuel des enfants et l’abus de pouvoir et de conscience de la part de ceux qui ont autorité dans l’Eglise, évêques, prêtres et religieux spécialement. C’est une histoire qui s’étend sur des décennies ; une histoire qui renferme l’immense douleur de ceux et celles qui ont subi l’abus. 2 / 4

Nous baissons la tête à cause de la honte quand nous réalisons que de tels abus ont eu lieu à l’intérieur de nos Congrégations, de nos Ordres et dans l’Eglise. Nous avons appris que ceux et celles qui abusent, cachent leurs actions délibérément et sont des manipulateurs et manipulatrices. Par définition, c’est difficile de découvrir ces abus. Notre honte est accrue parce que nous ne nous sommes pas aperçus de ce qui était en train de se passer. Quand nous regardons les Provinces et les Régions de nos Ordres et de nos Congrégations dans le monde entier, nous reconnaissons que la réponse de ceux et celles qui ont un rôle d’autorité n’a pas été celle qui aurait dû être. Ils n’ont pas reconnu les signaux d’alarme ou ils ne les ont pas pris sérieusement en considération.

Lire la Déclaration….

 
Credits - Copyright 2000-2018. All Rights Reserved, Franciscan Missionaries of Mary - Generalate - Via Giusti, 12; 00 185 Roma, Italy