Mercoledì 21 Agosto 2019

Follow us on Facebook
 Home Français » Partage » Europe » Hna. Zam, se acuerda de mí? - Roma 

« Sr Zam, vous souvenez-vous de moi ? » - Roma   versione testuale

 « De même, la parole qui sort de ma bouche

ne me revient pas sans résultat,

sans avoir fait ce que je voulais et réussi sa mission »

(Isaïe - 55,11) 

************
Voici vingt-cinq ans, dans le village de Chan-tha-ywa, Mandalay, Myanmar, un garçon du nom de Paul, se réveillait de bonne heure chaque matin afin de se préparer pour la messe de 6h30. Les cours de catéchisme, donnés par les fmm, suivaient la messe. Paul a gardé en mémoire la façon dont les FMM prenaient leur tâche au sérieux pour leur donner une bonne éducation religieuse.
 
Maintenant, à 32 ans, Frère Paul, est diacre dans l’Ordre des Frères Prêcheurs (Dominicains). Il a été ordonné diacre le 10 février 2018, en l’église de la Santissima Trinita degli Spagnoli à Rome, et a été très heureux que Sr Om Pai, Sr Irene et Sr Cristina, fmm, soient présentes à cette cérémonie.
  
 Les Sœurs FMM sont sur la gauche : Om Pai (derrière) Irene et Cristina (devant Om Pai)
avec son Excellence Monseigneur Protase Rugambwa,
Secrétaire de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples,
et des sœurs de différents Instituts. 
 
Sa première rencontre avec les FMM à Rome a été providentielle. En 2017, les membres de l’association des religieuses Birmanes et des laïcs assistaient à la messe et ce fut là que Paul reconnut Sr Cristina, sa catéchiste. Au moment de la réception Paul est allé vers Sr Cristina et lui a demandé : « Sr Zam, vous souvenez-vous de moi ? »
 
« Je suis désolée mais je ne vous reconnais pas », a répondu Sr Cristina. Paul avait 11 ans lorsqu’il était dans la classe de Sr Cristina au milieu de 50 autres élèves.
 
« Je suis l’un de vos élèves du catéchisme », lui dit Paul, « et j’aimerais vous remercier pour ce que vous avez fait pour moi. »
 
Tout d’un coup Sr Cristina s’est souvenue du jeune garçon : « Je n’aurais jamais imaginé que tu deviendrais prêtre car tu étais insupportable. »
 
« Non seulement vous nous avez préparé à la première communion mais vous nous avez appris aussi à respecter nos parents. Vous nous avez enseigné la discipline et l’hygiène », se souvient Paul.
 
« Oh oui, maintenant je me souviens de toi. Je t’ai appris à te laver avant d’aller à l’école. Je regardais tes ongles pour être sûre que tes mains étaient propres pour recevoir Jésus », se rappelle Sr Cristina. Après avoir joué les enfants venaient à l’école avec des mains sales.
 
Frère Paul Aung Myint Win, OP et Sr Cristina Zam, fmm
 
Le père de Paul, fervent catholique, savait très bien qu’au village de Chan-tha- ywa son fils aurait une formation religieuse de première classe. Les FMM enseignaient aux enfants, et aussi à leur mère qui était une bouddhiste convertie. Avec les FMM elle s’est préparée au baptême, à la première communion, à la confirmation et au mariage. Elle avait une dévotion spéciale à N.D. de Lourdes.
 
Aujourd’hui encore les FMM continuent à travailler dans la même paroisse, enseignant le catéchisme et aidant à la sacristie.
 
Paul se sent heureux et encouragé après sa rencontre avec les sœurs. Il sait qu’elles continueront à le soutenir par leurs prières, alors qu’il doit finir ses études à Rome et se préparer à être ordonné prêtre cette année.
 
(Extrait d’une interview avec Sr Cristina Zam, fmm et Frère Paul Aung Myint Win, OP) 
Credits - Copyright 2000-2018. All Rights Reserved, Franciscan Missionaries of Mary - Generalate - Via Giusti, 12; 00 185 Roma, Italy