Lunedì 9 Dicembre 2019

Follow us on Facebook
 Home Français » Partage » Europe » Fruits d'une Béatification - Pologne 

Fruits d'une Béatification - Pologne   versione testuale

"Jamais je n’ai vécu si fort et si vite"

Notre Fondatrice, Marie de la Passion, a été béatifiée le 20
octobre 2002, Journée Mondiale des Missions, par le pape
Jean Paul II, à Rome, Place St Pierre.
En ce 10ème anniversaire, laissons la parole à S. Anna
Siudak, qui nous raconte ce que cet évènement a
suscité en elle.
Nous vous invitons, ensuite, à regarder le petit flash vidéo
réalisé à l’occasion de cet anniversaire.
(Cliquez ici)


La béatification de Marie de la Passion a provoqué en moi toute
une période de vie très intensive et très riche. Je ne pressentais
pas qu’elle surviendrait en 2002, au cours de mon année
sabbatique aux Châtelets, à Saint Brieux (France). En arrivant,
je n’avais qu’une seule intention, celle de me reposer un peu et
de bien profiter ‘du berceau’ de l'Institut en Europe. 

   

Mon séjour a commencé avec la promotion d’un livre de Mr. Marcel Launay: "Hélène de Chappotin
et les Franciscaines Missionnaires de Marie."
L'auteur, professeur d’histoire à l'université de
Nantes, avait centré sa conférence sur ‘la Fondatrice des FMM et ses œuvres’. Mais pour moi
cette conférence ne fut pas du tout ordinaire ! Cet homme laïc ne nous a pas caché qu’il était
un passionné de ‘sa compatriote Nantaise’. Ainsi, il m’a fait découvrir une personne que je
croyais connaître, mais que je ne connaissais pas vraiment. A mesure que j'écoutais Mr. Launay,
je fus comme envahie, sans préméditation aucune, par un sentiment de jalousie. Ainsi il
connaissait Marie de la Passion mieux que moi. En conséquence, je mis à profit toute
mon année sabbatique pour découvrir au maximum Marie de la Passion et étudier ses Ecrits.

Rentrée en Pologne, je n’avais qu’un désir, celui de la faire connaître aux autres. Mais comme
le grand jour de la Béatification approchait, je ne pouvais pas encore réaliser tout à fait mon rêve.
Alors, j’ai écrit à ce sujet aux différents journaux et j'ai enregistré des émissions à la radio.
Cependant tout ceci me semblait insuffisant, alors j'ai commencé à étudier ‘la théologie de
la spiritualité’ à l'université du Cardinal Stefan Wyszynski de Varsovie et dans le cadre ces études
j’ai creusé l'entière richesse du Charisme que nous a laissé Marie de la Passion. La quête
du matériel et l'écriture a absorbé tout mon temps en dehors de mon travail au sein des
‘Oeuvres Pontificales Missionnaires’ et ‘mon engagement’ dans la communauté.
Jamais je n’ai vécu si fort et si vite.

À la fin de mes études, ma thèse* fut jugée et critiquée par deux professeurs. La plus
grave objection que j'ai reçue concernait mon engagement trop émotif dans l'écriture.
Dans mon texte on me sentait trop passionnée pour notre Fondatrice et cela ne me
permettait pas de présenter le sujet d’une manière objective, car pour cela,
scientifiquement, il faut toujours écrire à froid et prendre du recul. Mais ce qui est
inadmissible pour les scientifiques ou mes professeurs fut pour moi l’appréciation la plus
douce, la plus aimable, que je pouvais entendre. Finalement, il m’est arrivé la même chose
qu’avec Mr. Marcel Launay et ‘sa compatriote’.

Aujourd’hui, en ce 10ème anniversaire de la béatification de Mère Marie de la Passion
il me semble qu’avec grande force et pouvoir, elle continue toujours à capter
l’attention, l’intérêt. Elle fait surgir le meilleur des cœurs et nourrit spirituellement
sa famille religieuse ainsi que de nombreux contemporains.

Maintenant j’ai de grandes possibilités pour faire connaitre Marie de la Passion et sa spiritualité
en me servant des sites Web. Je partage notre richesse spirituelle avec tous. Pour moi,
comme autrefois nos ‘Annales’, nos sites Web remplissent ce même rôle.

Anna Siudak, fmm
N.B. - Ma thèse est déjà dans
une version livresque et pour
le moment elle profite à
mes compatriotes. Elle s’intitule:
"Elles se sont dispersées
comme des étincelles,
embrasant le champ moissonné".

La table des matières est
dans trois langues de l'Institut:
français, anglais,
espagnol et aussi en russe.
Le livre se trouve sur le site
Web polonais des FMM.
 
Credits - Copyright 2000-2018. All Rights Reserved, Franciscan Missionaries of Mary - Generalate - Via Giusti, 12; 00 185 Roma, Italy