Domenica 26 Maggio 2019

Follow us on Facebook
 Home Français » B.se Marie de la Passion » Ses Ecrits » AOÛT- Assomption de la Vierge Marie 

AOÛT - Assomption de la Vierge Marie   versione testuale


  

L’Assomption et l’humilité 1

«C’est parce que Marie a le mieux appris et pratiqué la divine leçon de Jésus doux et humble, qu’elle est maintenant exaltée au-dessus de tous les anges et de tous les saints. C’est elle qui nous le dit: Mon âme glorifie le Seigneur parce que le Seigneur a regardé l’humilité de sa servante, et c’est pour cela que toutes les générations m’appelleront bienheureuse.
---
Bouquet spirituel: Ecce ancilla Domini
---
(Ordinairement le bouquet spirituel vous indiquera la résolution à prendre. Mais Notre Seigneur pourra vous en inspirer d’autres; alors vous me l’indiquerez.)
»


En ce 15 Août, où nous fêtons l’Assomption de la Vierge Marie, imprégnons-nous simplement de cette belle méditation 2, écrite par Marie de la Passion, au cours de sa retraite de 1883.
 
 
“Le Seigneur a regardé l’humilité de sa servante”

Marie s’est, toujours, anéantie. Dès la Présentation elle s’humiliait‚ se donnait pour faire place à Dieu. Ecce Ancilla Domini. Elle le fit, encore, à l’Annonciation et au Calvaire, elle n’avait que cela au cœur.
Enfin dans son Assomption glorieuse elle s’anéantit en Dieu plus que jamais, plus que jamais lui dit : “Voici votre servante“. Marie, anéantie dans son humilité, a reçu l’amour. La Trinité s’est d’abord penchée, réfléchie dans son âme, par l’Immaculée Conception. Ensuite elle a eu l’amour incarné en elle.


Enfin elle a donné l’amour au monde, et tout cela parce que son humilité persistait sous le regard de Dieu. Le moi disparaissait dans l’amour. Les générations la nommeront bienheureuse. Elle triomphe, anéantie en Dieu. Lorsque je médite l’Ecce Ancilla Domini, il me semble d’abord que je ne m’en lasserai jamais; on dirait que je dors en Marie, dans elle.

Puis il se passe une chose singulière: il semble que je disparais en Marie, on dirait que c’est elle qui est à genoux et non pas moi; elle qui prie pour le monde et non pas moi. Je ne puis pas expliquer cet effet. La première fois où ce voici de Marie m’a marquée, c’est juste le jour de l’Assomption pour ma prise d’habit. J’ai vu que tout était là.

Il me semble que Dieu m’a fait tant de grâces dans cette année qui a passé ? La plus grande de toutes, c’est qu’entre lui et moi je ne vois rien de volontaire ? L’an dernier l’amour s’était penché sur moi. Maintenant j’espère que le Trésor évangélique repose en moi et, serais-je seule à ne rien lui refuser (et vous aussi, Père ?), il me semble que le ciel se complairait ? Je veux lui faire cette joie, Père, m’anéantir pour qu’il vive ? Ecce Ancilla Domini. Et qui sait, peut-être je l’obtiendrai aussi pour les âmes ?

Je m’en irais bien par les chemins, petite mendiante, disant aux oiseaux et aux fleurs que je veux être la servante du Seigneur.
Je le dirai là où il voudra ? Et comme il voudra ? Car c’est de tout mon être que je veux dire : Ecce Ancilla Domini et l’être. J’ai appelé le triomphe de l’Eglise. Malgré moi, l’Ecce Ancilla Domini me met toujours en face de cet appel. Elle appelait et portait le Messie. J’appelle et, par moment, il me semble que je porte le Trésor évangélique, base du triomphe.


15 août 1883, soir : Examen
Croiriez-vous que j’ai complètement oublié ce que je voulais vous dire de mon examen d’hier soir. Je sais bien que je m’étais unie très fort à l’ “Ecce ancilla Domini“,  mais impossible de me rappeler ce que je voulais
vous dire: Je crois, pourtant, que c’était bon et beau." 


Marie-Christine Bérenger, fmm
__________________
1 - Carte du P. Raphaël, du 15 Août 1883, pour la retraite de M. de la Passion
sur le thème de Marie. Les mots soulignés l’ont été soit par le Père, soit par M. de la Passion.
2 - Méditation de M. de la Passion faisant écho aux directives du Père Raphaël.
Remarquons qu’elle a été déposée de sa charge de Supérieure Générale le 16 Mars 1883,
c'est-à-dire depuis 4 mois seulement. Cette longue période de la déposition,
fut très riche sur le plan spirituel. (Toutes les retraites de M. de la Passion, guidées
le plus souvent par le Père Raphaël, se trouvent sur notre site réservé internet.)

Credits - Copyright 2000-2018. All Rights Reserved, Franciscan Missionaries of Mary - Generalate - Via Giusti, 12; 00 185 Roma, Italy