Giovedì 18 Luglio 2019

Follow us on Facebook
 Home Français » Partage » Asie - Australie - Proche Orient » Signature d'une déclaration historique sur la paix, la liberté et les droits des femmes (Extrait) 

Signature d'une déclaration historique sur la paix, la liberté et les droits des femmes    versione testuale


Dans le document signé par le Pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar Ahmad Al-Tayeb, une forte condamnation du terrorisme et de la violence : «Dieu ne veut pas que son nom soit utilisé pour terroriser les gens».
Le «Document sur la fraternité humaine pour la paix dans le monde et la coexistence commune» signé cet après-midi à Abou Dhabi par le Pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar, Ahmad Al-Tayeb, constitue non seulement une étape importante dans les relations entre le christianisme et l'islam, mais c'est aussi un message qui a un fort impact sur la scène internationale. En préface, après avoir affirmé que «la foi amène le croyant à voir dans l'autre un frère à soutenir et aimer», le texte est présenté comme «un document raisonné avec sincérité et sérieux", qui invite "toutes les personnes qui portent dans leur cœur la foi en Dieu et la foi en la fraternité humaine, à s'unir et travailler ensemble».
 
Le document débute par une série d'invocations: le Pape et le Grand Imam parlent «au nom de Dieu qui créa tous les êtres humains égaux en droits, devoirs et dignité», «au nom de l'âme humaine innocente que Dieu a interdit de tuer», «au nom des pauvres», des «orphelins et des veuves, des réfugiés et des exilés, de toutes les victimes de guerres» et «de persécutions». Al-Azhar, avec l'Eglise catholique «déclarent adopter la culture du dialogue comme cheminement ; la collaboration commune comme trajectoire ; la connaissance mutuelle comme méthode et critère».
 
Avec ce document, «nous demandons à nous-mêmes, et aux dirigeants du monde, aux architectes de la politique internationale et de l’économie mondiale, de s’engager sérieusement à répandre la culture de la tolérance, de la cohabitation et de la paix ; d'intervenir le plus rapidement possible pour arrêter l’effusion de sang innocent et mettre fin aux guerres, aux conflits, à la dégradation de l'environnement et au déclin culturel et moral que vit actuellement le monde».
 
Les deux chefs religieux demandent aux hommes de religion et de culture, ainsi qu'aux médias, de redécouvrir et de diffuser «les valeurs de paix, de justice, de bonté, de beauté, de fraternité humaine et de coexistence commune».
 
Andrea Tornielli
Vatican News (Extrait)
 
Credits - Copyright 2000-2018. All Rights Reserved, Franciscan Missionaries of Mary - Generalate - Via Giusti, 12; 00 185 Roma, Italy